Remboursement ou report sans frais en cas d'annulation liée à la COVID-19.

Que faire en cas de suspension permis de 6 mois ?

Après une infraction au code de la route, vous pouvez être frappé d’une suspension de permis de conduire pour une période de 6 mois, selon la nature de l’infraction.

Suspension de permis

Suspension du permis de conduire pour une période de 6 mois

De manière générale, la suspension d’un permis de conduire intervient lorsqu’il y a infraction routière. Cette décision est prise par un préfet qui suspend le document pendant une période définie. Celle-ci peut être de 6 mois et dépend de la nature et de la gravité de l’infraction commise. Elle est généralement suivie de nombreuses conséquences qui s’appliquent à l’endroit du conducteur.

Infractions entraînant la suspension d’un permis de conduire

La suspension permis 6 mois est une sanction qui intervient suite à une infraction au code de la route. Cette décision provisoire a lieu en cas de :

  • Conduite sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants
  • Conduite en excès de vitesse
  • Délit de fuite
  • Circulation en sens interdit
  • Refus de se soumettre à un test de dépistage
  • Homicide involontaire
  • Utilisation d’un téléphone au volant
  • Non-respect des feux de signalisation

Il faut savoir que la suspension permis 6 mois est prononcée dans un délai de 72 à 120 heures suivant l’infraction. Dans le cas où vous n’êtes pas présent lorsque la décision est rendue, celle-ci vous est notifiée par une lettre, suivie d’un avis de réception. À la suite de cela, votre document de conduite revient à l’administration pour la période spécifiée.

Quelles conséquences pour une suspension de permis ?

La suspension de permis de conduire pour la période de 6 mois, entraîne des conséquences. Parmi celles-ci, l’on peut noter :

Une interdiction de conduire un véhicule

Une suspension permis de 6 mois vous empêche de conduire votre véhicule pendant la période définie. En cas de non-respect de cette décision, vous êtes passible d’une peine de prison de 2 ans, suivie d’une contravention.

Un retrait de points

La suspension permis de 6 mois entraîne également la perte de quelques points sur votre licence, sans qu’elle ne fasse toutefois, l’objet d’une invalidation. Pour récupérer les points perdus, vous pouvez passer par un stage de récupération près de chez vous. Ce stage peut s’effectuer pendant la période de suspension.

Suspension de permis de conduire : que faire ?

Lorsque vous avez été frappé d’une suspension permis de 6 mois, voici ce que vous devez faire pour récupérer votre document de conduite :

Visite médicale

La visite médicale est indispensable et obligatoire si vous avez été suspendu pour une infraction liée à l’alcool. L’examen doit être effectué par un médecin approuvé par la préfecture de votre lieu de résidence. L’objectif de cette visite, c’est de juger votre capacité physique et mentale à pouvoir conduire. À cette dernière, s’ajoute des examens complémentaires demandés par le médecin.

Test psychotechnique

Pour bénéficier d’une restitution de votre document de conduite, vous devez également passer des tests psychotechniques. L’objectif de ces derniers, c’est de vérifier votre aptitude à réagir face à n’importe quelle situation que vous rencontrerez sur la route.

Pour passer un test psychotechnique, vous devez vous inscrire auprès d’un centre privé agréé par la sous-préfecture de votre lieu de résidence.

Comment le récupérer ?

Pour récupérer votre permis de conduire suspendu depuis près de 6 mois, vous devez vous rendre en préfecture, muni de la notification de suspension, de l’avis médical rendu favorable et des résultats de tests psychotechniques.

Votre licence de conduite est un document très important. Pour éviter de le perdre, prenez la peine de respecter le code de la route !

Les meilleurs stages en récupération de points

[deplacerstage]